Quels sont les critères principaux pour choisir votre escalier ?

L’escalier est un élément très déterminant dans la décoration de votre maison, à part les autres services qu’il rend ( monter les étages, atteindre le sous-sol…).

Le problème consiste toujours au type d’escalier à choisir et vos besoins en mise en place de cet élément.

Comment choisir le type de votre escalier ?

Afin de choisir le type de votre escalier, il faut être bien informé de:

  • L’espace de votre maison
  • Les contraintes de votre bâtiment

Des informations utiles comme celles mentionnées ci-dessus vous facilitent la tâche de la détermination :

  • Du type d’escalier: escalier droit, tournant, hélicoïdal, escamotable, à pas japonais, de meunier…
  • Des différentes possibilités de départ et d’arrivée de votre escalier.

Quels sont les éléments qui déterminent le type d’escalier ?

Il existe de multiples éléments déterminant le type d’escalier adéquat à votre maison. À noter que quelques contraintes peuvent vous imposer ou vous priver de l’installation d’un type d’escalier ou d’un autre. La trémie et la place au sol de l’escalier sont les deux principaux éléments qui déterminent le type d’escalier.

  1. La trémie: La trémie est l’élément principal qui détermine le positionnement et le choix de l’escalier. À savoir qu’un escalier se conçoit toujours du haut vers le bas, donc, la trémie ne doit pas changer la structure porteuse de votre local. Alors, l’évaluation des travaux nécessaires à cette ouverture doit être bien étudiée. Quant à la trémie, ci-dessous les éléments qui doivent être pris en considération :
  2. l’importance de l’arrivée (à l’étage) : elle doit être cohérente avec la distribution des pièces et l’espace de circulation.
  3. la forme et l’emplacement de la trémie : trémie rectangulaire ou trémie ronde ou  trémie carrée.
  • La place au sol de l’escalier: Le deuxième élément déterminant le type d’escalier à choisir, est la longueur disponible pour appuyer l’escalier. La place au sol de l’escalier représente l’encombrement au sol pour un escalier hélicoïdal et le reculement pour un escalier droit ; mais n’intègre pas la largeur d’un escalier tournant.

Généralement, l’escalier droit est difficile à implanter, car il exige un reculement important. Mais les autres types d’escalier profitent au maximum de l’espace disponible.

Si vous souhaitez réaliser des rénovations ( escalier ou autres activités), veuillez faire appel à un vitrier, plombier, électricien et à un serrurier Strasbourg.

Laisser un commentaire